l'Orte, photos de terres fertiles et inondables...

Publié le par les perdigones, article modifié le 3 juin 2009

 
Après le bétonnage du littoral de la côte d'azur,
 c'est le tour du moyen pays.
 
C'est sur des terres cultivables qu'on envisage dorénavent
 de construire des immeubles.


                   L'Orte, à deux pas des grands prés,
               aujourd'hui ce sont des prairies, belles, vertes,
               car ici la terre est fertile et l'eau proche
...


 
        L'eau est proche, tellement proche qu'en période de pluie, elle affleure ces terres qui l'absorbent lentement
 
 
                  Celà se produit très souvent,



  
   

    D'ailleurs, la végétation y est typique des zones humides.
    Preuve  s'il en est, le carex, qui s'y est installé durablement.


     Sur ces belles terres, c'est vraiment un gâchis de ne pas faire du maraîchage. (lire "l'Orte: une terre pour les légumes, pas pour les immeubles" en cliquant sur- link -)

Ainsi ce n'est pas un hasard si une ferme édifiée au tout début du 17 éme siècle, il y a 400 ans, domine ces lieux: pendant des siècles ici on a cultivé, c'était le jardin des levensois



                Mais attention de ne pas faire n'importe quoi: imperméabiliser les sols en bétonnant par exemple. C'est pourtant ce que veulent faire le maire de Levens et la Communauté Urbaine de Nice avec un projet d'immeubles incongru dans un lieu pareil !
             Un crime contre la nature !

             Un crime qui risque de couter cher, très cher...
             Ici quand il pleut, le ruissellement des eaux venues des versants du Férion est méditerranéen, typiquement méditerranéen, c'est à dire que l'eau qui dort se transforme très vite en furie. (lire: "Non aux immeubles à la campagne" en cliquant sur - link - )







 

et d'autres photos encore prises en période sèche et en période de pluies,
les mêmes lieux ? il faut le voir pour le croire ....


période sèche



même lieu, en période de pluies



et encore...
   
  période sèche (ci-dessus)

 et le même endroit, en période pluvieuse,
le ruisseau qui longe la RD 19 qui va vers Ste Claire est saturé d'eau, il ne peut plus absorber ces ruissellements torrentiels                                                        


L'enquête publique sur le Plan de Prévention des Risques Inondation de Levens s'est terminée depuis peu. Toutes ces photos ainsi que de nombreuses observations sur la spécificité des lieux ont été jointes au registre par la présidente de notre association. Au final, le commissaire enquêteur et les services des risques ont reconnu qu'une étude complémentaire était en effet nécessaire sur ces lieux...
 
...à suivre...




 

Publié dans inondations

Commenter cet article

denise 02/06/2009 16:00

un nom pour le projet: "résidences les pieds dans l'eau", qui dit mieux !